Google+ Followers

lundi 20 mai 2013

Le Centre de gravité ou Hara (article 3)


Outils du corps astral

L’unique objectif de l’évolution et non des moindres, est de transmuter les émotions primaires en nobles émotions comme illustré d’une manière très limitée et simpliste dans le tableau ci-dessous.

Haine
Transmutés en
Paix
Amour fusionnel
Amour inconditionnel
angoisse
confiance
Peur, lâcheté
courage
égoïsme
altruisme
individualisme
Sentiment d’appartenance à un groupe
Indifférence
Empathie
Méchanceté
compassion
Tableau 85 de l’auteur

Un des moteurs de ce travail sur la qualité des émotions est le ras-le-bol de la souffrance. Cette souffrance a comme origine l’impermanence des corps dans le plan physique. Lorsque l’Homme s’aperçoit qu’il ne comblera jamais ses manques intérieurs par des interactions avec la Matière, il se tourne vers le Spirituel. À ce moment commence une longue route, des centaines d’incarnations durant lesquelles il lèvera symboliquement ses yeux vers le ciel, qu’il ne suppliera plus mais essaiera au contraire de comprendre.

Le but est d’évoluer du stade d’ « automate-perroquet » à celui d’Homme-Intelligent par :
·       Un long travail d’introspection via le développement personnel, la religion, la psychothérapie, la psychanalyse
·       Une discipline méditative afin de calmer les angoisses, les peurs et les colères de l’homme-animal via, entre autres, la maîtrise respiratoire.

Le but est évidemment d’obtenir une maîtrise sur ses sentiments intérieurs afin d’obtenir une mer calme au lieu de cette mer agitée de l’homme-instinctif.



Outils du corps mental

Le travail sur le corps mental est d’ordre purement philosophique et consiste à trouver des réponses aux questions existentielles personnelles par un travail intérieur profond et continu qui vise à relier l’homme à son intérieur ainsi qu’à sa divinité. Par la connaissance lentement acquise, l’être humain passe symboliquement du stade d’enfant peureux, angoissé et colérique à l’Homme qui comprend sa place dans l’Univers au sens spirituel du terme sans subir d’influence extérieures grossières.



Conclusion

La maîtrise du Hara correspond à la victoire de l’Homme sur sa nature animale qu’il parvient à maîtriser par un travail continu sur des centaines d’incarnation. Ce travail ne peut se réaliser par magie en quelque mois mais nécessite un investissement tel, qu’il représente un complet et radical changement de vie, passant de la vie matérielle à la vie spirituelle. Il est totalement intime, peut être partagé mais en aucun cas copié. D’où de nombreux appelés mais peu d’élus.


                                                                                     Jean-Christian Balmat

Depuis 1991, nous vous proposons :




Article extrait du livre « Le Shiatsu Holistique, l’autre façon d’appréhender la Santé » en cours de publication.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire