jeudi 31 janvier 2013

Découvrez le Shiatsu Holistique : 1 week-end gratuit pour découvrir nos formations


Venez participer à un weekend gratuit et sans engagement. 




Le Shiatsu Holistique est une médecine alternative considérant l’Être Humain dans sa globalité : aspect psychique, affectif et somatique. Tout comme la Médecine Traditionnelle Chinoise dont il découle, le Shiatsu Holistique agit sur les sept corps subtils de l’Homme Intérieur.



Le Shiatsu Holistique complet® est un massage qui agit par acupressure sur les Douze Méridiens Tendino-musculaires , les Douze Méridiens Profonds, les Huit Merveilleux Vaisseaux et les Neuf Chakras. Les traitements réalisés par l’utilisation de points d’énergie spécifiques, agissent dans l’instant ainsi qu’à long terme.



Le but du traitement est de réguler le terrain de l’individu afin de résorber la manifestation des symptômes pathologiques, puis de stabiliser l’état de santé retrouvé. Intégrant des notions telles que l’hygiène vitale ou l’alimentation, cette méthode de soin travaille également sur la prévention et permet au patient de comprendre qu’il peut, en plus du traitement à proprement dit, se maintenir en santé en améliorant son comportement dans la vie de tous les jours.



De nombreux problèmes tels que les maux de tête (migraines), allergies, problèmes digestifs, dépression, angoisses, douleurs musculaires et articulaires, insomnies, maladies liées au stress, … peuvent être soignées par le Shiatsu Holistique.



8h35: accueil des élèves et dialogue à propos des théories vues la veille*




Le Shiatsu Holistique est autant efficace sur des enfants, que sur des personnes âgées.


Le Shiatsu Holistique est une synthèse propre à notre école, regroupant les savoirs traditionnels japonais, chinois et les techniques modernes de manipulation du corps telles que la réflexologie ou l’ostéopathie.

Loin de vouloir prétendre à la suprématie de notre techniques sur les autres mais néanmoins et au vu des résultats sur 20 ans de pratiques, notre directeur pédagogique Jean-Christian Balmat a vu sa technique se développer et atteindre des objectifs sur de nombreux patients. Il a choisi dès 2002 de l’enseigner et de former des thérapeutes en parallèle des soins accessibles à tous.

Ce type de thérapie touche profondément l’être humain car il travaille avec les fondements même de notre structure tant corporelle, qu’affective ou mentale. Cela n’est pas forcément tout de suite facile à vivre pour le patient mais cette méthode soigne des maux profondément ancrés en nous et permet une réminiscence à long terme.

mise en pratique en commun des nouveaux tests*

Notre Monde est composé d’une infinité d’éléments ayant tous un rapport permettant la Vie par le maintien de l’Équilibre, principe du Tao symbolisé par le Yin-Yang. Le Shiatsu Holistique® permet d’appréhender ces cycles en donnant la possibilité aux Shiatsu-shi de les mettre en pratique, soignant l’autre avec l’instrument du toucher le plus naturel qui nous a été donné… la main.



                                                                                     Jean-Christian Balmat

Depuis 1991, nous vous proposons :




* Photos issus de l'album personnel de Jean-Christian Balmat:Cours de Shiatsu 6,06.01.2013

mardi 22 janvier 2013

Devenir thérapeute

 Lorsque nous sommes extérieurs au milieu, il est légitime de se poser la question : les thérapeutes n'exercent-ils pas uniquement pour « se faire du bien ». Comme dans tout milieu, il y a des opportunistes. La plupart restent cependant des êtres humains de grande valeur qui tentent de tout leur cœur d'apporter leur aide à leurs congénères dans les limites de leurs capacités.
Pour celui qui choisit cette voie sincèrement, la thérapie est vécue comme une vocation passionnante et une merveilleuse école de la vie :
·         Apprendre à devenir positif envers et contre tout.
·         Accepter nos petites limites personnelles actuelles et travailler à devenir meilleur.
·         Accepter de faire face à ce congénère qui place sa confiance en nous. Savoir dire oui à quelqu'un qui croit parfois, souvent au début, plus en nous que nous-mêmes.
·         Trouver l’équilibre entre ne pas intervenir du tout par peur et se prétendre grand sauveur, entre notre tête qui dit « je ne vais pas pouvoir » et notre cœur qui nous dit « tu peux si tu veux »
·         Accepter que parfois l’existence que nous avons choisie nous confronte à des congénères en fin de vie ou des proches qui refusent de se prendre en main qui ont besoin de soutien plus que de thérapies miraculeuses.

Lorsque l'ego ne pollue pas l'exercice thérapeutique, le fait de solutionner « en position d'observateur » les obstacles vécus par l'autre nous fait forcément progresser par l’« effet miroir ». L'expérience acquise ainsi est considérable et d'une grande valeur.
Avec un peu de temps, le thérapeute verra que, selon « ses états d'âme », certains types de problématiques précises apparaîtront chez les personnes qui le consultent. Il pourra alors évoluer énormément en cherchant en lui les réponses à ces questions.
De plus, agir dans le cadre d’une éthique et d'une déontologie précises permet réellement de recevoir au centuple ce que nous donnons. Nous accédons à notre potentiel thérapeutique lorsque nous nous sommes soignés intérieurement : le thérapeute ne peut donner au patient que ce qu’il a compris puis maîtrisé lui-même.
Un exemple personnel d'expérience acquise est parlant : en 20 ans d'exercice thérapeutique, j'ai appris à accepter toutes les personnes que j'ai rencontrées en développant rapidement un profond respect pour ce qu'elles étaient. Cependant, jamais je n'aurais pensé, avant de me mettre à l'écoute de l'autre, à quel point de merveilleuses personnes pouvaient se péjorer en pensant et éprouvant des choses négatives sur elles-mêmes. C'est pourquoi j'ai inclus à mes séances des conseils pratiques en termes de dialogue intérieur. Avec d'excellents résultats ! Aussi bête que cela puisse paraître, avant d'écouter, je ne m'étais absolument pas rendu compte de l'importance de ce point.
Ce travail agit sur le subconscient et est primordial afin de stabiliser l’équilibre du patient dans le Temps. Et là, des pensées positives font des miracles. N’oublions pas que l’être humain fonctionne la plupart du temps sur le programme correspondant au « pilote automatique », géré par le subconscient.
Mon activité thérapeutique m'a rendu mille fois mon investissement en mettant en lumière des aspects de l'humain auxquels je n'accordais pas assez d'importance.





                                                                                     Jean-Christian Balmat

Depuis 1991, nous vous proposons :




Extrait du livre « Shiatsu Holistique, l’autre façon d’appréhender la Santé » du même auteur, en cours de publication.
 

Peut-on soigner tout le monde? Description d'un processus thérapeutique


Malheureusement non. Dans tout processus thérapeutique, un triangle de force s’organise entre:

  1. La personne qui consulte...
  2. Le thérapeute
  3. Le processus thérapeutique qui se crée via une méthode thérapeutique
...qui représente trois facteurs[1] de réussite mais aussi, ne nous voilons pas la face, trois facteurs d’échec. Seule la foi en son potentiel de guérison permettra au patient d’être ouvert à la méthode thérapeutique. Le soin ne peut débuter qu’à partir du moment où le patient met en contact intérieurement :
·         Sa confiance dans le thérapeute.
·         Sa confiance dans la méthode thérapeutique
·         Sa confiance dans son propre pouvoir thérapeutique.

Le soin est avant tout une prise de conscience préalable à la rencontre de la personne avec un thérapeute. Cette démarche est profonde et est la résultante d’un profond besoin d’améliorer la qualité de vie.


La personne qui consulte


Chacun de nous a un pouvoir de guérison intérieur, pour autant que la personne rencontre le thérapeute qui lui convienne et que ce dernier sache mettre correctement en mouvement la médecine alternative qu'il pratique. A ce moment-là seulement nous serons en présence des conditions idéales de soin.
L'accident, le choc, la maladie viennent tour-à-tour troubler notre vie quotidienne bien réglée. Comme nous l'avons vu dans les chapitres précédents, la maladie, selon que l'on prenne un point de vue négatif ou positif, sera respectivement une fatalité injuste ou une opportunité de franchir une limite en acquérant des capacités inconnues jusque-là.
Tout comme on trouve ce que l'on cherche, la vie nous donne souvent le thérapeute que l'on demande si nous prenons la peine de nous positionner comme une personne ayant besoin de consulter. Prendre le temps de chercher un bon thérapeute, en incluant aussi bien les aspects émotionnels que rationnels, est essentiel afin de ne pas transiger sur un point important: la confiance.
Bien que cela soit positif pour la personne qui consulte, un bon processus thérapeutique représente une telle masse d'efforts en termes de changement et génère de telles modifications dans la vie routinière que souvent la personne vivra des doutes. Cependant, lorsque le patient retrouve une foi totale en son pouvoir de guérison, tout devient possible.



Le thérapeute


Dans la scène de vie que représente une consultation, le thérapeute joue « celui qui comprend la maladie objectivement et sait comment la traiter ». Sa formation lui a appris non seulement une médecine alternative ou une technique complémentaire mais aussi la déontologie, l'éthique et la relation d'aide qui doivent le doter d'un maximum d'outils afin d'aider la personne qui consulte.
Non, il n'est pas le « sauveur », le superman qui protège la veuve et l’orphelin de la méchante maladie ! Non, il n'est pas la béquille sur laquelle s'appuie la personne qui consulte et ne sera pas dans la pitié ou l'apitoiement.
Au contraire, il se positionnera comme une oreille attentive hors de tout jugement passionnel. Son but n'est pas de culpabiliser ou de complexer mais de solutionner positivement une problématique vécue par le patient.
Un bon thérapeute saura également que sa méthode a des limites, tout comme lui et qu’il ne peut pas convenir à chaque patient. Il saura donc proposer à la personne qui consulte une autre méthode ou un autre thérapeute plus approprié.



Méthode thérapeutique


Chaque méthode a son approche, chacune cultive un point de vue qui lui est propre. Il conviendra pour chaque personne désirant consulter de se renseigner auprès des structures professionnelles regroupant les thérapeutes.
Choisir une méthode thérapeutique en fonction de ses sensibilités et de ses croyances est primordial. Si la personne qui consulte est emplie de doute quant à l'efficacité même de la méthode, le meilleur thérapeute ne pourra en aucun cas la soigner.





                                                                                     Jean-Christian Balmat

Depuis 1991, nous vous proposons :



Extrait du livre « Shiatsu Holistique, l’autre façon d’appréhender la Santé » du même auteur, en cours de publication.
 

 


[1] Trois forces, trois énergies résultant de la manifestation de la personnalité de chacun.