Google+ Followers

mardi 30 septembre 2014

La relation à l’autre (article 2)

Je vois en l'Autre que ce que Je refuse d’être[1]


Un fait très intéressant pour apprendre à se connaître... à travers l'Autre ! Cela peut paraître évident, mais je ne vois, sens, entends de l'autre que ce que je connais de moi-même. Et ce souvent inconsciemment... quand ça concerne mes défauts...
N'oublions pas que nous sommes tous « porte-drapeau » d'une idée, d'un symbole, d'un parti, d'un clan, etc. Il n'y a donc rien de ¨personnel¨ dans nos rencontres, mais une amplitude qui va du mariage parfait à la destruction plus ou moins grande des idées des deux protagonistes.
L'exemple de la langue est... parlant. Je ne peux entrer en contact verbalement avec l'Autre qu'à condition de maîtriser antérieurement à notre rencontre la langue de mon interlocuteur.
Il est donc instructif d'observer ce que nous voyons en l'Autre pour apprendre un peu plus chaque jour de nous-mêmes.
·         Ce que nous recherchons en l'Autre, nous pouvons le trouver en nous.
·         Ce que nous envions en l'Autre, nous pouvons le développer en nous.
·         Ce que nous détestons en l'autre, nous avons le pouvoir de commencer à le tolérer pour parvenir à l'aimer plus tard.
·         Si je rejette totalement l'Autre, c'est sûrement que la qualité humaine dont il est porteur compose ma face noire.



Apprendre à aimer notre rencontre est plus facile depuis notre siège d'observateur. Même quand notre échange ressemble à un film de série Z, nous pouvons élever le débat et remporter l'oscar.
Allez à la rencontre de l’Autre à l’extérieur, c’est découvrir son Inconscient. L’Autre et son propre Inconscient sont identiques. Je vous conseille l’exercice suivant afin de déterminer « ce qui se trouve » dans votre inconscient. Prenez une feuille blanche et tracer une ligne au milieu de haut en bas. Ecrivez dans la colonne de gauche tous les qualificatifs que vous trouvez pour vous décrire. Dans la colonne de droite, écrivez les antonymes de ceux-ci (se faisant vous venez de faire un descriptif de votre inconscient qui est l’envers de votre conscient). Vous verrez que les déterminatifs de la colonne de droite ressemble à certaines personnes que vous rencontrez souvent…



                                                                                     Jean-Christian Balmat

Depuis 1991, nous vous proposons :





[1] Extrait du livre « Rissoi l’Ermite, celui qui découvrit le chemin vers le Monde Intérieur » de Jean-Christian Balmat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire